Vous êtes ici : > Accueil > Semaine pour l’emploi des personnes handicapées Sombre avenir en perspective

Semaine pour l’emploi des personnes handicapées Sombre avenir en perspective

22/11/2013 14:52 par Admin Admin

Alors que s’ouvre la semaine pour l’emploi des personnes handicapées, la crise économique laisse entrevoir de sombres perspectives pour les prochains mois, dans la mesure où le chômage des personnes handicapées explose.

La triple peine des personnes handicapées


Selon une récente étude menée par la Fnath auprès de ses adhérents, moins d’une personne sur deux a repris un emploi dans la même entreprise après l’apparition de son handicap. Cette reprise du travail s’est traduite pour le quart des personnes par une diminution des horaires de travail et donc de leurs ressources. Mais malgré cette reprise, ils sont nombreux (20%) à l’avoir perdu à nouveau à la suite d’une aggravation de leur état de santé ou d’une rechute.

Cette étude fait écho au fait que chaque année 120 000 personnes sont licenciées pour inaptitude. L’apparition du handicap conduit chaque, inexorablement, des personnes hors du monde de l’entreprise avec les conséquences que l’on connaît sur la vie sociale et personnelle.

La FNATH ne peut que constater la triple peine qui frappe les accidentés de la vie dès lors que le handicap survient: la peine des séquelles physiques et mentales, la peine liée à la diminution des ressources financières et la peine sociale, c’est-à-dire la difficulté de retrouver son emploi à la suite de son arrêt de travail et l’exclusion potentielle mais rapide de la société.

Une priorité : informer pour sortir du labyrinthe
Les travailleurs handicapés se sentent souvent isolés et démunis dans leur recherche. Ils sont confrontés à un véritable parcours du combattant ou alors un labyrinthe dont il semble difficile de sortir, sans connaître avec précision les contours, les acteurs et les aides sur lesquels ils peuvent s’appuyer. Telle est l’ambition du guide publié par la Fnath, avec le soutien de l’Agefiph, et disponible sur www.fnath.org.

En répondant à 20 questions précises, la FNATH, association des accidentés de la vie, souhaite donner les clés aux travailleurs handicapés – ou qui le deviennent – pour réussir leur formation, l’accès à un emploi ou le maintien dans leur entreprise.
 


Partager

← Grâce à la FNATH, une victime du travail voit son taux d’incapacité passer de 0 à 10% Les victimes oubliées de la garde des sceaux →

Laissez un commentaire

Nom : *
Email : *(N'apparaît pas en ligne.)
Site internet :
Commentaire : *
Code de sécurité : Version audio
Recharger l'image
Vérification : *
Réalisé avec © Franceasso.org